Test du BC Acoustique EX-602.1

Test du lecteur CD HiFi BC Acoustique EX-602.1

Pourquoi tester ce lecteur HiFi ?


Accompagnant le test de l'ampli BC Acoustique EX-222.1, ce lecteur CD est un incontournable de sa catégorie. Réputée comme l'une des meilleures platines CD dans les moins de 300 euros, nous connaissions déjà le talent de cette petite merveille, mais comment résister à l'envie d'un test complet ?

En associant l'ampli EX-222.1 et ce lecteur EX-602.1, on se trouve face à une électronique HiFi complète pour moins de 600 euros. Alors, peut-on réellement s'offrir une qualité digne d'appareils à quatre chiffres pour un tarif si abordable ?

A quoi ressemble-t-il ?

BC Acoustique EX-602.1 face avant BC Acoustique EX-602.1 face arrière

Caractéristiques techniques du lecteur BC Acoustique EX 602.1

Lecteur CD

  • Mécanique CD Sanyo
  • Sorties numériques
  • Alimentation analogique
  • Régulateurs séparés pour mécaniques numérique et analogiques
  • Convertisseur 1-bit avec suréchantillonage 352,8 kHz
  • Télécommande


Connectique

  • 1x sortie analogique stéréo RCA
  • 1x sortie S/PDIF coaxiale RCA
  • 1x sortie S/PDIF optique Toslink


Généralités

  • Dimensions (lxhxp) : 430 x 70 x 310 mm
  • Poids : 4 kg

Mesures

  • DHT : < 0,01 %
  • Rapport S/B : > 100 dB
  • Réponse en fréquence : 15 Hz à 22 kHz

Ressenti sur l'esthétique et la finition


Sobre et de belle allure, voilà ce qu’il se dégage de l’appareil une fois posé sur le meuble l’accueillant. Il n’attirera pas le regard par des « LED » ou diodes multicolores de ci de là. La façade toute d’aluminium vêtue est d’une épaisseur satisfaisante. Les touches pressions affleurantes bien posées, sans jour autour de ces dernières. L’écran de taille suffisante pour être lisible assis dans son canapé, la couleur bleutée de l’afficheur est jolie, sans être « pétante » comme c’est parfois le cas. L’intensité de luminosité est réglable sur deux paliers. Le tiroir est droit dans l’orifice qui l’accueille, il sort ou rentre de manière assez silencieuse, vous n’aurez pas de bruit « plastique » lors de son maniement. Le bruit de fonctionnement est bien contenu, après le petit surplus dû au lancement du CD, il est peu audible, un silence bienvenu si les écoutes sont de proximité.

La télécommande, comme à son habitude sur ces entrées de gamme, BC ACOUSTIQUE l’a souhaitée 100% plastique. D’où une légèreté extrême, et une sensation mitigée en main… Mais bon, elle a le mérite de contrôler d’autres éléments du fabricant et surtout, elle réagit bien aux pressions de commandes.

Le panneau arrière se compose d’une embase IEC accueillant le câble secteur fourni, ou celui que vous souhaitez plus efficace (le lecteur s’en trouvera plus musical et dynamique encore). D’une paire de RCA pour le relier à l’intégré, qui sera le donneur d’ordre, cette paire de chinch est bien ancrée au panneau et ne bouge pas sur des terminaisons type NEUTRIK (un essai de câble équipé en NEUTRIK est toujours effectué sur tous les appareils passant chez moi). Une sortie digitale est également présente. Ceux équipé d’un DAC interne à leur intégré, ou externe, mieux pourvu que celui du lecteur, pourront donc profiter d’une liaison directe, et laisser leur DAC opérer (cela dit, celui équipant le 602.1 et son sur-échantillonage donnent d’excellents résultats. Je n’ai eu un GAP que sur le ROKSAN KANDY K2).

Une fois décapoté, il est aisé de comprendre le poids de l’appareil. Un beau petit transformateur toroïdale se chargeant de l’alimentation du lecteur. Là encore, c’est quand même peu croyable pour le prix du lecteur. Que dire sur le mécanisme SANYO du 602.1 à part que l’équipe de conception n’a pas vraiment lésiné sur l'équipement de son matériel. Des cloisonnements en veux-tu en voilà se retrouvent à plusieurs endroits stratégiques internes. Pour parfaire tout cela, les câbles sont rangés, maintenus par cerclages, ce qui fait réellement plaisir à voir (en plus des bienfaits sur le rendu).

Depuis quelques années, BC ACOUSTIQUE s’est donné comme ligne de conduite le rapport qualité/prix, ce que j’ai pu constater à de nombreuses reprises lors d’essais de plusieurs matériels de chez eux. Et ce n’est pas ce lecteur « au prix plancher », qui va déroger à cette règle.

Oh oui, avant d’oublier…. Lors de sa désolidarisation pour vous photographier les entrailles du 602.1, le capot supérieur m’est apparu plus épais et rigide que sur les anciens modèles. Donc moins sujet aux vibrations par cause à effet, ce qui n’en est que (toujours) meilleur pour la finalité des performances.


Prises de vue intérieures


Alim toroidale du BC Acoustique EX-602.1
Alimentation toroïdale de belle facture et largement dimensionnée

Cablage interne du BC Acoustique EX-602.1
Câblage interne de l’embase et du circuit d’alimentation

Détail carte du BC Acoustique EX-602.1
Un soin appréciable a été fait sur le rangement des câbles, rien ne se ballade !

Détails carte du BC Acoustique EX-602.1
L’agencement de l’architecture est abouti pour un appareil dit « d’entrée de gamme »

Compartimentation du BC Acoustique EX-602.1
La partie mécanique est compartimentée pour ne pas subir de perturbations. Le même sort est appliqué entre l’alimentation et les circuits/boutons de la façade.

Puce Cirrus Logic du BC Acoustique EX-602.1
BC a choisi un DAC interne en provenance de chez CIRRUS LOGIC, et bien que n’étant pas la puce « à la mode », elle est parfaitement bien intégrée et officie brillamment.


Mise en œuvre et rodage du BC EX-602.1


Recherche du sens de branchement (phase, fuite magnétique du transformateur) à l'aide d'un voltmètre : normal, écart non significatif en sens opposé sur l'appareil testé. Rodage d'une centaine d'heures, alternant le Magic CD de JMR et CD basses fréquences.

Cycle triple temporisation pour le rodage :

  • Temps de chauffe
  • Extinction - refroidissement
  • Temps de chauffe

Les écoutes


Les enceintes furent des Triangle Antal Ez, des Dynaudio Excite X14 et des Magnat 807 câblées en JSV Audio Bataclan. Les intégrés furent le BC Acoustique EX-222.1, le Pioneer SC-LX58, un Roksan Kandy K2 câblés en secteur JSV Audio Alcazar. En complément, j'ai utilisé un barette Oehlbach Power Socket 905 sur secteur JSV Audio Alcazar, un câble analogique JSV Audio Olympia et un câble coaxial Oehlbach.


Les albums choisis pour les écoutes:



Ce fut une agréable, et excellente surprise dès les premières minutes d’écoute. Non seulement, le lecteur est déjà fort bon en sortie de boite, mais il devient de tout premier ordre une fois quelques heures de rodage effectuées. Jamais je n’aurai pensé imaginer qu’un lecteur de ce prix pourrait « chanter » de la sorte.

Sur les excellentissimes pressages que sont les CD de chez ACCUSTIC ARTS, le 602.1 distille toute l’essence dont les morceaux disposent, avec une attaque, une fin de note plaisante. Le piano est clairement l’un des instruments sur lequel je n’ai pas boudé mon plaisir. Tout le corps de ce dernier était présent, pas écourté d’un iota. Les voix bénéficient d’un traitement de faveur elles aussi, dotées d’une présence, d’une émotion rare sur des appareils à moins de quatre chiffres. Sans impasse sur le phrasé, d’une articulation « premier de la classe », jamais noyées, ni étouffées par le reste de l’interprétation. Chapeau au fabricant pour l’échelle de son lecteur entrée de gamme ! C’est large, profond et d’une hauteur impensable. Ce lecteur aurait-il baigné dans une potion magique ?

Passons maintenant à des CD « standards » si je puis dire, et de styles que j’ai voulu assez opposés les uns aux autres, afin de savoir si le 602.1 était capable de s’adapter à de nombreux genres musicaux.

Le premier à passer par les circuits du lecteur est le dernier opus d’ACDC. Une fois n’est pas coutume, je démarre donc par un album qui demande de la capacité dynamique, de la réponse et une bande de fréquence qui ne doit souffrir de manque sur les basses comme sur l’aigu… L’électrisant se doit d’être là sans quoi le plaisir n’y est pas. Le 602.1 passe le test sans accroc, tout ce qu’il faut pour taper du pied et en prendre plein les oreilles ressort des entrailles du lecteur. Force et puissance se dégagent des titres vous invitant à monter le volume toujours un peu plus. Les « papys » du rock en imposent encore, je vous le dit !

Un peu de calme maintenant avec les albums de F.CABREL, A.OBEL et BUENA VISTA. Le lecteur de chez BC ACOUSTIQUE se ballade, se joue des enregistrements avec aisance et facilité, ne se laissant jamais dépasser par les évènements. Les moments forts, pour ma part, eurent lieux sur la voix de monsieur CABREL. Juste envoutante. Dosée et timbrée comme cela devrait l’être plus souvent dans l’entrée/milieu de gamme de lecteurs CD dédiés. Puis sur A.OBEL où la dame fit mouche minute après minute, titre après titre. Moi qui de base, partais pour écouter mes morceaux repères, je me suis passé les deux albums complets… La seule télécommande qui a servi était celle contrôlant le volume de l’intégré couplé.

BUENA VISTA a égayé ma journée grise, froide, hivernale de ce mois de janvier lors de son écoute. Sur les enceintes capables de « jouer le soleil » j’entends. Moment de dépaysement, de voyage que ce best of. Rien à écrire de plus que les instruments sont retranscrits avec réalisme et présence, avec une mention particulière pour les cordes et le toucher qui va de paire. Les interprètes aux voix, au phrasé, aux accents typiques de ce genre musical n’appellent que d’éloges. Un bon point de plus pour le 602.1.

AU PAYS D’ALICE est un mélange qui pourrait surprendre de prime abord… Et pourtant, la manière dont est faite la recette fonctionne et la magie opère. La partition musicale est juste incroyable, d’une vérité et d’un réalisme incroyable. La scène recrée est immense, immersive et aérée, c’est du tout bon. Cet album est une des belles découvertes de 2014, je vous invite à en faire l’écoute.

Je ne vous cache pas que j’ai donné beaucoup, beaucoup d’autres galettes au lecteur, de style encore plus divers, comme de la Funk, du Reggae, Hip-Hop, Country, Opéra…. Et j’en passe… À aucun moment, sur aucun genre je n’ai été frustré ou sur ma faim. C’est à mon sens un lecteur qui sait s’effacer devant l’œuvre à restituer, qui fait de la musique au sens propre du terme. Un premier achat malin ? Assurément. Un achat de passionné économe ? Sans aucun doute. Pour un mélomane averti ? Je le pense aussi.

Dans mes sources coup de cœur, passées entre mes oreilles, et qui possèdent un petit supplément d’âme… Hormis un ROKSAN KANDY K2 CD ou un CREEK EVO CD (dans des prix pas encore trop élevés), je n’ai rien entendu qui soit aussi bon avec tant d’éclectisme, pour une somme plus que convenable. C’est là, à mon humble avis, plus qu’un petit compliment envers cet EX-602.1.

Bilan de ce test

Les avantages

  • Le prix !
  • L’alimentation toroïdale.
  • La polyvalence d’écoute, ne se cantonnant pas à quelques genres musicaux.
  • La neutralité générale, peu commune pour le prix.
  • Le tiroir non bruyant, le silence de fonctionnement.
  • Le sur-échantillonnage probant.
  • Qualité de fabrication et d’assemblage (compartimentage, isolation, rangement…).
  • L’épaisseur et la finition/implantation des touches de la face avant.
  • La lisibilité et la couleur « douce » de l’afficheur.
  • La bonne tenue des connecteurs.
  • Le câble secteur détachable, donc interchangeable.

Nous aurions aimé :

  • Histoire d’écrire quelque chose quand-même... Une télécommande moins plastique !
  • Un port USB.

Quelques conseils


  • Encore une fois, je ne saurais trop conseiller de joindre un bon câble secteur à votre EX-602.1. Ses grandes capacités d’analyse et de dynamiques vous le rendrons bien.
  • Dans le même esprit qu’au-dessus, une barrette secteur de qualité, non filtrée de préférence, pour ne pas jouer « le bouchon ».
  • Partir sur des liaisons analogiques, des câbles enceintes de bonne qualité, il serait dommage de perdre des « morceaux » du signal en cours de route...
  • Un petit demi-heure de chauffe et vous pouvez profiter pleinement du rendu de votre lecteur.

Voilà qui finalise ce retour d’impression sur l’entrée de gamme BC EX-602.1. Je vous souhaite de longues heures de plaisir musical accompagné de ce lecteur CD.

Ludo, Mars 2015

Informations sur les packs
0 articles
sélectionnés
Chargement...
Calcul en cours...
0 articles
sélectionnés
Votre historique
est vide