Guide sur le Homecinema

Qu'est ce que le Home-cinéma ?


Le Home-Cinéma consiste à reproduire l’ambiance et l’expérience d’une salle de cinéma chez soi. On plonge la salle dans l'obscurité, l’écran descend, le projecteur s’allume, les enceintes chuchotent leurs premières notes, nous y sommes.

On plonge la salle dans l'obscurité, l’écran descend, le projecteur s’allume, nous y sommes. Le Home-Cinéma, c’est avant tout un cérémonial, ce qui le rapproche au moins sur ce point de la HiFi.

De par leur taille, le vidéoprojecteur et l’écran rétractable sont les premiers invités de votre installation. Mais le Home-Cinéma, c’est surtout un système de reproduction sonore élaboré dans le but de vous immerger totalement dans l’atmosphère d’un film. Le son enveloppant et le volume sonore rendent les images projetées quasiment réelles, véhiculant les émotions et les sensations de vos films préférés.




Composition d'un système Home-Cinéma


Les sources :

Le son étant la principale particularité d’un Home-Cinéma, il vous faut une source numérique avec sortie HDMI si vous voulez profiter pleinement des dernières technologies d’immersion sonore et d'une véritable image haute-définition. Les amplificateurs de nouvelles générations intègrent une connectique et une connectivité sans-fil ultra large, permettant de relier vos sources audio et vidéo telles que :

  • Un lecteur DVD ou Blu-Ray
  • Un lecteur CD
  • Un décodeur satellite ou simplement un récepteur TNT
  • Une console de jeux
  • Une box internet
  • Un Smartphone
  • Une tablette
  • Un ordinateur
  • Un disque dur externe
  • Un NAS/Media centers
  • Une platine Vinyle
  • Et bien d'autres

L'image :

Le Vidéoprojecteur



Pour ce qui est de l’image, il est évident qu’un rendu de type “cinéma” sera parfait avec un écran de projection et un vidéoprojecteur. Le choix de ce dernier se fera en fonction du recul de la pièce et de sa luminosité, mais aussi de votre budget. L’écran, lui, devra être en format 16/9e et pourra être rétractable manuellement ou de façon motorisée. Une autre solution consistera à utiliser une peinture spéciale réfléchissante qui nécessite tout de même une préparation impeccable du mur. Il y aura donc une option plus simple à mettre en oeuvre qui sera celle de l’achat d’un bel écran plat, qui pourra faire aussi office de télévision classique.




Le Téléviseur




En effet regarder la télévision sur un système de vidéo-projection serait quelque peu... incensé.

Un téléviseur HD sera donc le bienvenu et une diagonale minimum de 106 cm (42 pouces) devrait faire l’affaire dans un petit salon avec 3 mètres de recul.

Vous pourrez d’ailleurs peu à peu vous équiper et avoir les deux systèmes dans une même pièce grâce à des systèmes d’écrans rétractables et d’accroches de vidéo-projecteurs très discrets qui peuvent aisément se dissimuler dans une décoration d’intérieur.

L'amplificateur Home-cinema :


L’amplificateur Home-Cinéma, appelé aussi Amplificateur Audio/Vidéo est l’élément indispensable pour magnifier le son et décoder les différents formats sonores (dolby True HD, DTS HD Master Audio, etc.). Selon les modèles vous aurez la possibilité de diffuser le son en 2.1, 5.1, 6.1, 7.1,...jusqu’à 11.2 ! C’est le nombre d’enceintes actives reliées à l’ampli. Le premier chiffre représente le nombre d’enceintes et le second, après le point, représente le caisson de basse. Certains amplis de qualité arrivent à offrir un très bon rendu en stéréo au cas où le cinéphile qui est en vous entrerait en conflit avec le mélomane que vous êtes aussi.

Couplé à votre pack d’enceintes, votre amplificateur est le principal élément de votre système Home-Cinéma. Il permet d’alimenter et d’envoyer les signaux audio et vidéo vers les enceintes et votre téléviseur ou votre vidéoprojecteur.

Bien choisir son ampli home-cinéma, c'est avant tout se poser les bonnes questions


Combien d'enceintes seront positionnées dans ma pièce ?

Un amplificateur intégré est prévu pour alimenter entre 2 et 11 enceintes. En général, l’écoute sur 2 enceintes est plutôt réservée à une écoute stéréo HiFi. L’écoute sur 5 enceintes ou plus sera assujettie aux formats vidéo cinéma Dolby True HD ou DTS HD Master Audio, présents sur les disques Blu-Ray.

Quelle puissance va être nécessaire pour mes enceintes et mon caisson ?

La puissance d'un amplificateur détermine la quantité d'énergie électrique qu'un amplificateur peut fournir à un haut-parleur. Vous trouverez plusieurs types de puissances : RMS, impulsionnelles, moyennes, DIN, maximale « en crête », musicale et PMPO, … Seules la puissance RMS est à prendre en compte.

La puissance en Watts RMS, Root Mean Square, est la puissance réelle et moyenne délivrée par votre ampli. C’est la puissance significative à consulter lors de vos achats.

Les puissances impulsionnelles, puissances moyennes et puissance DIN sont quant à elles très peu utilisées. Seule la première est significative. Les trois sont calculées en rapport avec la puissance RMS. La puissance impulsionnelle peut être de 2 à 200 fois supérieure à la puissance RMS correspondante. La puissance moyenne s’obtient en multipliant la puissance RMS par 0,9. La puissance DIN quant à elle est une norme Allemande basée sur une équation simple : 100 Watts DIN correspondent à 60 Watts RMS. Les types de puissance cités ci-dessus sont à différencier des puissances maximales, musicales et Watts PMPO, Peak Maximum Power Output, communiquées par les grandes marques d’audio. Ces puissances servent à gonfler les chiffres de puissance délivrée par l’ampli. Elles ne sont pas significatives.

La puissance de votre amplificateur dépendra du pack d’enceintes choisi, de la taille de votre pièce, du volume d’écoute désiré. Un ampli avec un minimum de 40 Watts RMS par canal est satisfaisant pour une pièce à vivre de taille moyenne. Il est plus intéressant d’avoir un amplificateur plus puissant que ce que peuvent admettre les enceintes. L’inverse est dangereux pour les haut-parleurs des enceintes.

Combien d'appareils vont être reliés à mon ampli ? Avec quelles connectiques ?

L’ampli home-Cinéma représente le chef d’orchestre de votre installation. Il est connecté avec le matériel dont vous disposez chez vous : lecteur Blu-Ray, console de jeux, clé USB, NAS, Media Center, Bilbiothèque musicale, etc.

Il faudra veiller à la connectique présente sur l’ampli, qui doit être compatible avec vos appareils. Il existe diverses connectique dont les principales sont : RCA, S-Vidéo (5 broches), optique, composantes (3 prises rouge, verte et bleue) et composite (prise jaune RCA), HDMI, sortie casque, prise d’antenne radio, et l’entrée phono pour les amateurs de platine vinyle.

Quelles fonctions de confort d’utilisation m'intéressent ?

Les fonctions de confort des amplis Home Cinéma concernent en général :

  • L’antenne radio FM/AM inclut avec possibilité de mémoriser et ainsi de profiter de vos stations radios préférées
  • Les fonctions DSP, vous permettent de vous plonger dans diverses ambiances (jazz, club, live, cathédrale…) et permet de personnaliser l’écoute
  • La sortie pour caisson avec possibilité de régler les fréquences de coupures
  • La deuxième sortie pour caisson de basses pour les amateurs de grave
  • La compatibilité produits Apple
  • Les connectivités réseaux incluses (Bluetooth, WiFi, DLNA…)
  • Le port USB, la prise HDMI ou encore la prise casque en façade
  • Les applications smartphones gratuites de contrôle à distance
  • Le mode Eco, permettant d’économiser la consommation électrique et ravir les soucieux de l’environnement
  • La télécommande fournie
  • Et bien d’autres !

Quelles connectivités ai-je besoin ?

Les nouveaux amplificateurs Home Cinéma intègrent désormais des connexions sans fil afin de s’adapter à vos sources et à votre utilisation personnelle: smartphone, tablette, ordinateur, réseau de partage à domicile, etc. Il existe deux principales connectivités pour partager vos fichiers audio et vidéo,sans-fil, stockés ou en streaming avec votre ampli:
  • WiFi, avec la meilleure qualité de transmission possible sans-fil (Airplay, propre aux produits Apple)
  • Bluetooth, avec une qualité moindre d’où le et la nouvelle norme Bluetooth apt-X qui permet une meilleure transmission

Mon amplificateur va-t-il aussi me servir pour de la haute-fidélité ?

En règle générale, les amplificateurs Home-Cinéma sont utilisés pour une écoute Home-Cinéma. Les ampli moyen et haut de gamme permettront également une écoute musicale agréable, mais qui ne sera jamais à la hauteur des ampli HiFi. Il existe donc deux grandes types d’amplis :

On trouve des modèles dits "grand public", proposés par des fabricants comme Pioneer, Onkyo ou Yamaha. Ces amplis home-cinéma sont, en général, capables de tout faire avec des possibilités multimédias, réseau, liaisons sans-fil, écoute musicale, traitement vidéo et calibration automatique. Le but recherché est souvent le rapport qualité/prix, le design, la simplicité, la discrétion, la facilité d'intégration et la polyvalence.

On trouve aussi des modèles plus haut-de-gamme, souvent proposés par de grands fabricants d'amplificateurs hi-fi comme NAD, Cambridge Audio, Arcam, Rotel, ou encore Anthem (entre autres). La qualité de décodage et d'amplification, ainsi que la puissance ont été améliorées pour une écoute musicale de qualité : une utilisation 50%-70% home cinéma et 30%-50 % musicale.

Devra-t-il améliorer mon image ?

La connectique HDMI est désormais présente sur tous les amplificateurs. Comme l’USB, c’est une technologie évolutive (début 2014 : HDMI 2.0) qui permet de s’adapter aux nouveaux systèmes informatiques et électroniques (vidéoprojecteur, console, box internet…).

Les amplificateurs moyen et haut de gamme sont équipés d’un processeur de numérisation et de mise à l’échelle appelé « upscaling ». Cela permet de traiter des sources vidéo d’ancienne génération (exemple : un caméscope) et d’améliorer la qualité de restitution des couleurs et du contraste, en apportant une qualité HD, 1080p. Les formats 3D et 4K sont également décodés par les amplificateurs compatibles (au minimum HDMI 1.4 et 3D). Avec plusieurs sources connectées à votre ampli, la connectique HDMI vous permettra également de n’utiliser plus qu’une télécommande, celle de l’ampli.

Quel budget suis-je prêt à mettre dans mon ampli Home-Cinéma ?

Plus votre budget consacré à votre installation sera élevé, meilleure sera la qualité de votre ampli : matériaux, système de calibration, puissance RMS et en crête, connectique, compatibilité avec les nouvelles technologies, connectivité, écoute musicale, décodages audio/vidéo, sont des critères de justification de montée en gamme. On peut distinguer trois échelles de budgets :

  • Les entrées de gamme (de qualité) : environ 200 euros à 500 euros
  • Les moyens de gamme : environ 500 euros à 900 euros
  • Les hauts de gamme : plus de 900 euros

Mon amplificateur va-t-il plaire à ma femme ?

La négociation commence...



Dans ce type d’installation il est un couple absolument indissociable lors du choix du matériel, il s’agit de l’ampli et des enceintes. En effet leur couleur sonore, déjà évoquée dans notre dossier sur la HiFi, et leur rendement vont réellement de paire.


Les enceintes :

Selon le type de Home-Cinéma que vous désirez installer il vous faudra un pack d’enceintes acoustiques et un caisson de basses. En général, les packs d’enceintes sont composés de 2, 5, 7, 9 et 11 enceintes. Plus encore pour les salles dédiées et les plus passionnés. Le système 2.1 conviendra davantage aux personnes qui ne veulent câbler leur pièce à vivre. Performant, ces systèmes arrivent parfois à retranscrire un son 3D, dit « surround » qu’avec les deux enceintes frontales. Pour une véritable sensation Home-Cinéma, le pack 5.1 est l’idéal.

Si vous souhaitez aussi utiliser votre ampli Home-Cinéma pour des écoutes audio en stéréo soyez vigilant sur le choix des deux grandes enceintes en façade type colonne.

En mode Home-Cinéma, ce sont elles qui vous plongent dans l’ambiance du film alors que l’enceinte centrale se charge plutôt des dialogues.

Enfin les enceintes périphériques vont se charger de toutes les panoramiques, c’est à dire des sons ambiants comme par exemple le bruit d’une voiture arrivant de l’arrière et qui vous double.

Le caisson de basse, lui, apporte “la boule au ventre”. Traitant uniquement les graves, il apporte la sensation de puissance sonore et les vibratoires infra-grave indispensables pour atteindre le grand frisson et l’expérience Cinéma à domicile.



Comment brancher son installation ?


Maintenant que vous envisagez un peu mieux la réalité technique d’un Home-Cinéma, il vous faudra penser à la façon de le disposer et de le brancher. Voici pour vous aider à concrétiser votre projet un schéma simple du branchement d’une installation de type Home-Cinéma 5.1, c’est à dire composé d’un lecteur ou source vidéo, d’un ampli audio/vidéo, d’un caisson de basses et de cinq enceintes accoustiques périphériques.


comment brancher son home-cinema


Informations sur les packs
0 articles
sélectionnés
Chargement...
Calcul en cours...
0 articles
sélectionnés
Votre historique
est vide